Ahhhhh quel magnifique cadeau d’anniversaire ! (edit du 17/03 qui finit pas loin du cauchemar quand même …)

Et oui je suis un veinard, puisqu’on m’a offert mon premier « vrai » ukulélé.
En effet les instruments sur lesquels je jouait jusqu’à présent étaient des ukulélés à moins de 50 € certains diront des jouets, mais qui m’ont donnés beaucoup de plaisir et qui finalement n’étaient pas si mal (edit du 17/03 ils avaient moins de défaut de finition que celui là finalement).

Mais là c’est un ukulele qui coute plus de 300 €  (je connais pas le prix exact c’est un cadeau vous dis-je)  dont l’acquisition a été un peu franchement laborieuse (je vous expliquerais ca plus bas et vous comprendrez le coté non « définitif » du uku présenté).

La marque c’est Lâg une marque française qui fait traditionnellement des guitares et des ukulélés depuis quelques années.

1- Le travail de lutherie

Donc je me contente de reproduire ce qui est décrit sur le site de lâg, j’y ajoute mes commentaires

– Tête : Design Lâg, palissandre avec logo érable
Le design de la tete est sympa, le logo présente des marques de colle ou de vernis assez inesthétique j’ose pas frotter pour les enlever… je verrais sur mon uku « définitif » Sur le uku définitif il y a une tache assez moche, donc soit c’est un défaut du bois et je m’étonne que ce bois soit quand même utilisé soit c’est une tache de vernis et là c’est vraiment pas cool de le vendre « en l’état »
Tête Lag Tenor

– Mécaniques : Bain d’huile, noir satin
Les mécaniques noires sont relativement souples et précises, et je ne suis pas dérangé par les mécaniques latérales
– Sillet de tête : Tusq noir
Plus généralement les deux sillets sont noirs, comme les mécaniques, j’aime beaucoup (pour ceux qui se demandent ce qu’est le tusq et bien c’est de l’ivoire artificiel d’après wikipédia…
Mécaniques

– Manche : Acajou finition dorée satinée
Tres confortable la couleur du manche est assez raccord avec le bois de la caisse. Les repères de touches sont discrets mais bien présents sur la tranche.
– Touche : Palissandre
Bon alors la sur le premier ukulele qu’on m’a livré les touches étaient endommagées à deux endroits, dont un coup qui avait été visiblement verni donc considéré « normal » par le fabricant.
coup sur manche
Sur le deuxième ukulélé pas de coup mais un éclat de bois

– Diapason : 435 mm / Ténor
– Table : Koa massif
Rien à dire, le Koa a des reflets magnifiques
– Dos & Eclisses : Koa avec filets érable & palissandre, dos bombé
Alors sur ce point beaucoup se demandent si le dos et les éclisses sont en Koa « MASSIF » car ce n’est pas mentionné par le fabriquant, moi j’ai bien l’impression que c’est du massif mais je ne suis pas un spécialiste. Apres vérification il me semble que le dos est massif mais pas les éclisses.
Pour ce qui est du dos bombé je suis perplexe, sur le soprano le dos est effectivement carrément bombé pour rattraper le coté « slim » de la caisse par contre le ténor ne présente pas à mon avis cette particularité qui donnait du charme et de l’originalité au modèle soprano. Petite déception donc à ce niveau. il y a une legere pente (le bas de la caisse est plus large que le haut… j’appelle pas ça bombé moi)
Les filets en érables et palissandre, très chouette aussi.
– Chevalet : Palissandre
Le design du chevalet est plutôt travaillé et assez réussit… je trouve le sillet particulièrement haut mais je suppose qu’il a été réglé comme ca pour une raison.(sur le ukulele définitif je trouve le sillet moins haut… bon…)
chevalet

– Finition : French Satin
Rien a dire le vernis est nickel, joli travail.
– Housse : Siglée Lâg
La housse est carrément cheap je trouve pour un instrument de ce prix, le rembourage est assez fin la fermeture eclair accroche et en plus les coutures présentent des fils qui dépassent.
Bref, il va falloir que j’investisse dans un hardcase et comme Lâg n’en fait pas j’espère en trouver un à la bonne taille.

Le filet autour de la bouche avec une décoration d’inspiration maori est vraiment réussit et donne un petit coté traditionnel à l’instrument. Sur le premier instrument recu il présentait quelques défaut qui ne sont pas sur le définitif.

Un reproche sur la comm’ autour de cet instrument. Lâg est une marque francaise mais je suppose que leurs usines ne sont pas en France.
Il est absolument impossible de savoir précisement ou est fabriqué cet instrument. Aucun « made in »  n’apparait, ni sur l’étiquette ni sur la carte de garantie. C’est dommage.

Maintenant j’émets des énormes doutes sur la qualité de ces instruments en terme de finition à cause des multiples problèmes rencontrés que j’explicite ci-dessous.

2- Le Jeu.
Je ne suis pas un véritable pro du uku mais je dois vous dire que je prends beaucoup de plaisir sur cet instrument.
Le son est étonnement chaud, équilibré, peut être un peu sourd.

Le coté métallique très aigu de certains ukulélés n’apparait pas sur ce celui là.
Le fait que cela soit un ténor facilite la prise en main et le placement des (gros) doigts.
Les cordes d’origines sont des Aquila Nylgut.

J’ai choisi de faire une vidéo d’une chanson que j’ai adaptée pour qu’il y ait des arpèges et des accords afin de donner des échantillons de chaque « type » de jeu.

3- L’achat (le marathon de l’achat en fait)

Donc là ca se complique, c’est un cadeau de ma femme, mes parents et mon meilleur ami qui ont cogité pour trouver cet instrument.

Ils ont craqué pour le modèle soprano (notamment pour le coté bombé de la caisse -sic-) mais comme il savent que je m’amuse plus sur un ténor ils ont choisit de COMMANDER un ténor de la même gamme qui n’était bien sur pas en magasin.

Ma femme voulait absolument me l’offrir le jour de mon anniversaire donc, plutot que de le commander sur internet, où les délais sont parfois fantaisiste, elle l’a commandé dans un vrai magasin de musique Niçois
Les vendeurs, très sympathiques (grrr), lui ont promis que en quinze jours le délai de livraison était garanti.
C’est la que les choses se corsent.
D’après le magasin le modèle livré à leur entrepôt (à temps)  était endommagé (la caisse était rayée) donc ils n’ont pas pu le livrer pour mon anniversaire.
Ils ont quand même gentiment prêté le soprano qui était en magasin pour que le jour dit ma femme me montre le modèle…

La semaine d’apres ils devaient recevoir une livraison de Lag.

Effectivement ils ont reçu une livraison de … soprano Lag… Fail comme on dit dans le petit monde de l’internet mondial…

Donc 15 jours après la date garantie de livraison le magasin appelle mon épouse pour qu’elle vienne prendre livraison de l’instrument et qu’elle paye le restant du… (c’est pour cette derniere partie que je ne suis pas allé prendre reception de l’engin moi-même).
Me femme inspecte consciencieusement (mot compte triple et je pète tout au scrabble là)  la caisse vu que la première livraison avait fait l’echo d’une caisse rayée…
Satisfaite, elle sort du magasin le sourire aux lèvres mais inquiète de ma réaction face au ténor que je n’avais (rappelons-le) jamais vu.

Je reçois donc de ses petites mains fébriles le ukulele et je l’inspecte sous toutes les coutures, DAMNED il présente un défaut, non sur la caisse mais sur le manche !!

Retour au magasin…qui en commande un autre

Il me laisse le uku endommagé pour que je joue dessus en attendant que le nouveau (intact siouplé) arrive…

Et c’est avec ce ukulélé « temporaire » que j’ai réalisé cette review… Puis je l’ai complété avec le nouveau

Affaire à suivre donc, je devrais recevoir cette semaine le ukulélé définitif affaire à suivre….

[Edit du 17 mars.]
15 jours apres la rédaction de cet article le magasin me contacte pour me dire que le uku est arrivé.

Cette fois ci je m’y rends en personne, on me présente un ukulele en m’informant qu’il y a quand même deux défauts une tache sur la tête (présenté comme est un noeud du bois) et un léger éclat sur une touche (franchement un détail), mais on m’informe que le fournisseur a envoyé le ukulélé le plus « parfait » de son stock… de toute façon je n’en peux plus d’attendre je prends je ukulele, MON instrument, enfin, apres 1 mois de retard sur la date garantie.
Comme je ne suis pas super satisfait de la qualité de la housse je demande  à la patronne si elle peut faire un geste sur un soft case à 40 €.

Elle me dit qu’elle se renseigne aupres de son fournisseur et me rappelle.

Je reçois son appel.

Elle me fait une réduction de 4€ (chouette je vais pouvoir m’acheter des malabars) et m’annonce une livraison à 1 mois. Je regarde sur le net « en live » je le trouve à 32 € frais de port inclus livré en 4 jours.
Je lui dis qu’après le retard et les problèmes son geste commercial est dérisoire.
Elle me dit qu’elle m’a prêté un instrument en attendant, qu’elle n’a rien a se reprocher, qu’elle ne comprends pas mon insatisfaction. Que pour 4€ je suis mesquin de le prendre sur le net, et que la sanction est un peu « rude ».

Je lui dis que je suis passé par elle car elle me garantissait les frais de port alors que sur internet on trouve ce modèle 60 € moins cher, elle me réponds que sur internet j’aurais eu autant de problème vu la qualité de ces ukulélés (sympa de remettre en question la qualité d’un produit qu’elle vend) mais que j’aurais du m’occuper des retours moi même.

Enfin bref elle n’a jamais remis en question son service et n’a rien voulu savoir. Elle a meme mis en doute MON honnêteté
J’ai commandé le soft case sur le net…

Conclusion de cette review :

Je suis assez content d’avoir un beau ukulélé , qui sonne bien et qui a visiblement bénéficié d’un vrai travail de conception, mais je suis très déçu par les finitions et franchement sceptique sur la qualité des produits Lâg. Si je compte bien 3 ukulélés ténors ont été envoyés tous présentaient des défauts, pour un instrument à plus de 350€ je trouve ça assez intolérable.
Si je devais donner un conseil pour un achat je recommanderai d’acheter uniquement SUR PIÈCE et comme il est difficile de trouver un magasin de ukulélé qui possède des Lâg Ténor en magasin cela revient à dire que c’est quasiment impossible à acheter.

[edit 11-04-2013 ajout des paroles/tabs]

Intro :
Em   C   G   D

                 Em
A se changer en Roi 
                C 
A hurler à la lune 
                 G 
A traquer la fortune 
                        D 
Tout ça pour traîner son poids 

                  Em 
Au risque de s'y plaire 
                  C 
Au moment de s'y croire 
                    G 
Sonnez les courants d'aire 
                    D 
Faites donner l'exutoire 
                    Em 
Il faudrait qu'on s'élève 
                    C 
Au fond il a d'la classe 
                       G            D 
Ou alors qu'on prenne la sève 

            Em        C        G 
Comme elle vient 
             D 
Encore et encore 

                     Em 
Tu la vois la belle bleue 
                    C 
Des feux de l'artifice 
                    G 
Et tu la sens même un peu mieux 
                     D 
A la faveur d'une éclipse 
                      Em 
On voit du jour au lendemain 
                     C 
Que ça ne s'invente pas 
                    G 
Instantanément comme ça 
                          D 
Reprendre de volée d'aussi loin 

   Em       C       G 
Comme elle vient 
            D 
Encore et encore 

            Em 
Comme elle vient 
           Bm 
Comme on peut 
   C 
C'est cruel et sans fard 
        G              A 
Ça choisit pas, merci pour eux 
            Em 
Comme une flèche 
           Bm 
Comme un pieux 
   C 
C'est bon pour la mémoire 
         G                A 
Ça vous fait quoi d'être au milieu ? 
         Em 
Hé camarade 
               C 
Si les jeux sont faits 
               G 
Au son des mascarades 
                  D 
On pourra toujours se marrer 
                       Em 
Et tout le long des courants d'air 
                 C 
On voit des amoureux 
                         G 
Que savent encore changer leurs nerfs 
                  D 
En un bouquet délicieux 
                Em 
On en aura des saisons 
                   C 
Des torrides et des blêmes 
                    G 
Je peux encore garder ton nom 
                      D 
Je peux aussi dire que je l'aime