Voila pour tester mon banjolélé vintage tout récemment rénové quoi de mieux qu’une chanson tout aussi vintage.

latrompetteCeux qui me connaissent savent que je suis un grand fan des émissions de radio de Laurent Ruquier que je suis assidument depuis pas mal d’année.

Aujourd’hui animateur des Grosses têtes il a amené sur RTL pour ma plus grande joie : Pierre Bénichou, journaliste, chroniqueur, scénariste de chef-d’oeuvre cinématographique, acteur spécialisé dans les prestations coupées aux montages, mais surtout improvisateur génial et « fredonneur » de chansons inarrétable.

Ce grand monsieur me fait régulièrement pleurer de rire et m’a fait découvrir le refrain de la chanson « La trompette en bois » qui est SA marque de fabrique.

Quelle ne fut pas ma surprise en découvrant les paroles croquignolettes qui ne laissent que peu de doute sur le sujet réel de la chanson !

Je vous laisse vous faire votre opinion 😉

Les paroles et les accords sont sous ci dessous (Merci à mon frère de m’avoir aidé à retrouver les accords en écoutant la version de Zanini trouvée sur Youtube)

C
Il y avait une fois, quoi, quoi, quoi ? 
                                               G
Un' poupée en velours Qui dev'nait folle d'amour
C
Pour une p'tit soldat d' bois, Qui ma foi
G             
Refaisait avec chic Le mêm' geste automatique
F
Il tenait une trompette
             G7              C
Mais il ne jouait jamais rien ;
F                        C
Et constamment la pauvrette
     G             D        G
Murmurait le croyant musicien :

{Refrain 1:}
C
Oh ! dis, chéri, Oh ! joue moi-z-en
D'la trompette, D'la trompette
G
Comme ce doit être amusant
          Am             C          G
Joue moi-z-en, Oh ! dis joue moi-z-en
C
Il s'excusait en lui disant
D'un air bête, Je l' regrette
F                                           C
Mais j'n'en joue pas j' vais t' dir' pourquoi
F             G7           C
Je suis un trompette en bois.

Elle essayait parfois Quoi, quoi, quoi ?
De l' charmer, de l' griser Avec un gentil baiser...
Elle espérait je crois Quoi, quoi, quoi ?
Qu'enflammé de désir Il voudrait lui fair' plaisir,
Mais comme un p'tit égoïste
Il se laissait dorloter...
Et après, mon Dieu, qu' c'est triste
Le trompette aussitôt s'endormait.

Ref1

Tout là bas j'aperçois Quoi, quoi, quoi ?
Un' bell' dam' qui dans l' fond Ne rit pas de ma chanson !
Poupée elle a comm' toi Quoi, quoi, quoi ?
Un mari musicien, Dont la trompett' ne fait rien.
De temps en temps il s'apprête
A faire taratata
Mais aussitôt il s'arrête
Car hélas il ne fait rien qu' raplapla

{Refrain 2:}
Oh ! dis, chéri, Oh ! Joue moi-z-en
D'la trompette, D'la trompette
Tu n' m'en joues plus depuis dix ans
Joue moi-z-en, Oh ! dis joue moi-z-en
Il balbutie en s'excusant,
D'un air bête :
Je l' regrette !
Et final'ment, il reste coi,
Encore un trompette en bois